© 2017 yc Aligator film - RTBF - WIP - GSARA

Diplômée en psychologie, Sarah Moon Howe travaille pendant près de 10 ans auprès d'adultes atteints de troubles et de retards mentaux. Parallèlement à son métier, elle mène une carrière de cinéaste. En 2003, elle réalise sur base de ses archives "Ne dites pas à ma mère", un documentaire sur l'envers du décor du striptease, dévoilé à la 60ème Mostra de Venise. Le film participe à de nombreux festivals à travers le monde. La naissance de son fils, Jack et l'annonce de ses difficultés va l'amener à nouveau à filmer son quotidien. Au même moment, elle est engagée par Wim Vandekeybus pour danser dans une création collective "Nightshade". De cette expérience privée et professionnelle, naît "En cas de dépressurisation" en 2009.

"Le Complexe du Kangourou", son troisième film, montre comment quatre mères isolées organisent leur vie avec un enfant handicapé. Parallèlement à son activité filmique, Sarah explore le documentaire sonore avec   "Vivre avec Méduse" en 2011 et "Canal Strip" en 2013. Avec ses documentaires, Sarah Moon Howe, jette les bases d'une œuvre sensible, aux frontières de l'intime, en transcendant son vécu pour le capturer en images en sons.

2017 : Celui qui sait saura qui je suis, doc, 75'

2014 : Le Complexe du Kangourou, doc, 60’
2012 : Canal Strip, radio doc, 43’
2011 : Vivre avec Méduse, radio doc, 3x50’
2009 : En cas de dépressurisation, doc, 46’
2003 : Ne dites pas à ma mère, doc, 27’